Paris je t'aime ... et tu m'aimes en retour


Me voilà posé sur mon canapé telle une loque humaine, serpillière mouillé étalée sans délicatesse ni attention dans une salle de bain après une douche .... Un peu crevé, mais sans plus, un aphte sur la langue, les paupières pesantes et assommé par cette chaleur et ce temps lourd .... c'est à n'en plus supporter l'été en ville. Fini le boulot a 15h, suis allé faire qlq emplettes dans un super marché, il est décidément temps que je classe toute ma paperasse ... je n'ai tenu qu'un seul arrêt dans le C3, la chaleur était étouffante, et oui V. pense peut-être que porter des petits shorts à carreaux c'est un tue-l'amour et ça fait penser à un petit garçon de bonne famille qui sort du lycée, mais on se sent tellement mieux que dans un slim noir ...... en effet aujourd'hui j'avais opté pour le slim noir, mauvais choix.

Enfin bref, suis enfin chez moi au frais, joie des vieux appartements lyonnais et des murs de pierre. Ai passé la soirée aux Galeries Lafayette, soirée privée, mais pas forcément réussit, pas vraiment d'ambiance, peu de gens, toujours les mêmes personnes, mais ça m'a permis de recroiser toute l'équipe des petits gay lyonnais, je ne sors plus vraiment dans le milieu dc peu d'occasion de les revoir, c'était donc un bon point, le coin bar (oui nous sommes des pic assiettes et on l'assume) un catastrophe, vodka pur, ouah génial le cocktail et un défilé assez court lingerie et maillot de bain pour l'été, mouai pas très convaincant, par contre j'ai repéré un maillot trop marrant avec D., avec une fermeture éclair aux fesses, trop marrant!!!A évité sur Paris Plage après un verre dans le Marais, ou sur la plage de Méribel mdrrrrrr!!!! Enfin tout ça pour dire que aurait pu mieux faire

Lundi dernier ai prit mon billet pour Paris d'un coup de tête, Paris Paris V V V, l'union à l'unisson de nos initiales entremêlées et similaires : VB! Quoi de mieux pour le linge de maison ou pour un grand portail à l'entrée d'une belle propriété ... oui bon ok sur la porte de notre futur deux pièces à Bastille héhé. Encore fait un peu de shopping, oui on ne se refait pas. Ai trouvé deux nouvelles boutique Vintages : Alternative rue du Roi de Sicile, beaucoup de Yves St Laurent et Dior, autant pour femmes que pour hommes, mais l'acceuil n'était pas de plus agréable non plus, suis finalmt sortit bredouille, et Vintage Le Bar, bon ok je ne suis pas rentré dedans, juste vu la vitrine, mais ça donnait déjà envie. Ai trouvé la veste de mes rêves, je ne la quitte plus maintenant, même avec un temps aussi lourd et 35°C à l'ombre elle se porte à merveille sur mon dos. Bleu marine foncé avec boutons dorés, j'en avais vu plusieurs au Marché de la Mode Vintage mais aucune à ma taille et là! Trouvé chez Noir Kennedy ( toujours rue du Roi de Sicile). Magnifique autre veste dans une petite boutique du Marais : Eric Filliat. Je bavais devant jusqu'au moment où je me rendis compte quelle était signé de la marque Imperial. Normal. Une de mes marque préférées, d'ailleurs j'avais déjà vu cette veste chez Cesar et Margot à Lyon, Très inspiré des models de Karl Lagerfeld. Ai aussi repéré chez Filliat les bottines magnifiques en cuir bleutés ou en imprimé écaille de croco assortie de morceaux de cuir ciré noir bien brillant. So cute. Bottines portée avec le sarrouel Hotel de chez Yoham rue des Rosiers ... ça serait sublime!




A part ça ai fait l'expo des "Ecritures Silencieuses" qui se déroule à l'Espace Louis Vuitton. Très bonne expo, très intéressante, et petit tour dans la boutqiue LV. Le sac LV by Sophia Coppola en cuir bleu (acheté par Garance Doré love love love). Sinon petit verre aux marronniers et repas en terrasse le soir au Trésor suivit le lendemain d'un petit aprèm au Parc de Vincienne et d'un verre vers St Germain avec Dear V et D. Ca fait du bien des fois de décompresser .. oui 'fin décompresser moyennement, j'ai encore mon article à faire pour Sentitif et à finir tous les dossiers pour Paris III et IV, sans parler du défilé de Vendredi (... demain gloups!) au Red Room. Bref petite semaine bien occupée. Je vous en dirais des nouvelles.

A commencé à lire "Le Parisien" signé Thomas Lélu. J'aime beaucoup.