Quand la Mode devient sujet de contreverse ....



On nous parle toujours du bon coté du monde de la Mode, on rêvasse sur une terrasse de café en faisant défiler tout ses visages sublimes et ses vêtements exceptionnels sur papier glacé, on se colle sur Youtube, Vimeo & Dailymotion pour se délecter des défilés, on est accro au blog de Perez Hilton ou Garance Doré au moment des Fashion Week, on crache tous sur Lindsay Lohan, on admire la performance de Pamela Anderson chez Vivienne Westwood .....


D'ailleurs petite info : Après le biopic sur Chanel (qui fut une vraie dobe cinématographique au passage), il est prévu un film sur la vie et le parcours de V. Westwood!!! Le rôle sera joué par Kate Winslet!!! Des news du film dans quelques temps! xOxO


.... et on enterre Victoria B. .... sorry poor Marc. On a l'impression que tout ce petit monde joue à une gueguerre enfantine comme les petits Upper East Side's de Gossip Girl, qu'ils noient leur ennuie dans le champagne, et passe leur journée à se crêper le chignon et à s'envoyer des pic à tricot à la figure. Un univers de paillettes, strasses et chocolat fondus, de magnifiques vêtements que tous rêverait de porter, des chaussures plate formes qui mettraient leurs petites orteils sur un piédestale, et des sacs immenses, parfois défiant les lois de la gravité pour simplement mettre un netbook et le dernier BlackBerry fraîchement sorti! On se souvient bien sur du Diable s'habille en Prada, September Issue, Les Confession d'une Accro au Shopping, Coco avant Chanel ou les multiples docu sur Karl, Marc ou les chroniques pimpantes de Mlle Agnes et Alexandra Golovanoff.


Mais là, on passe à travers les paillettes, on enlève le voile qui nous cache la vue, on lève le masque des backstages, on éteint BBM. Comme la chute du mur de Berlin, comme la réunification des deux Allemagnes, deux visions d'un même monde se retrouve. Ou comment le film de l'égérie des plus grandes marques de luxe montre enfin ce que VOGUE, L'OFFICIEL ou d'autres de la presse de mode veulent a tout prix nous cacher? On ne pouvait plus que rompre ce silence d'or. Grosse polémiques il y a deux ans sur le poids des mannequins de défilés, deux mannequins mortes de faim pendant la Fashion Week, les anorexiques traitées comme des reines dans ce milieu, la bile coule à flot dans les conduits d'épuration, la CC fait encore tenir debout ces squelettes portemanteau, ses fillettes à peine formées qu'on sort des collèges à 14 ans pour leur promettre une vie de rêve, que les photographes (et des plus connus du métier) abusent sexuellement. Néanmoins ce n'est pas non plus un film contre le monde de la mode et de la beauté universelle, il montre aussi la puissance qui se dégage des shows, des fashions events, du travail des mannequins et de ce que peuvent penser de la mode et de leur job ces personnes à qui l'on ne demande pas d'avoir une opinion mais seulement d'être beau. Anti Sois-Beau-Et-Tais-Toi ... Pro-Que-La-Beauté-Révèle-La-Vérité. Bref une vie pas si dorée que ça, une façon de vivre pas toujours à envier et un film vraiment important à voir et sûrement plus intéressant qu'une journée de travail de la vieille Anna Wintour aux bras tombants et flétris, aux Liberty's dresses de vieilles filles, qui court comme une pauvre fille derrière le créateur à la fin de chaque défilé pour pouvoir lui poser ses lèvres plissées par la vieillesse sur chaque joue!

D'ailleurs Info ou Intox : On parle du fait qu'Anna sera remplacée par Carine Roitfeld (d'autres parlent de Sally Singer, mais on préfère C. n'est-ce pas?) au poste de rédactrice en chef du VOGUE AMERICA! AH AH AH Les Françaises sont les meilleures!

Bein alors Anna??? Tu te retrouves toute seule????
LA FRANCE AU SOMMET DE LA MODE

ANNA = OUT
SARA ZIFF & CARINE ROITFELD = IN