Nous aussi quand nous sommes tristes on monte dans un taxi et on file chez Tiffany


Qui n'a pas explosé de rire dans la première scène de Breakfast at Tiffany's en voyant Audrey Hepburn, grande robe et gants noirs, rivière de perle, rayban overside et chignon travaillé, sortir d'un taxi jaune de la Grande Pomme, café et croissant sous le bras, pour se rasséréner devant les vitrines de Tiffany. Quelle fille n' a pas, comme Blair Wardolf, fait des rêves où elle se prenait pour Mellissa Walter, Holly Golightly, ou Regina Lampert. Quelle fashonista qui se respecte n'a jamais rêver d'avoir une collection de robe haute-couture des années 50 - 60's aussi importante ?

Voilà bientôt 17 ans que l'actrice n'est plus de ce monde mais que toutes ses apparitions cinématographique sont encore ancrées dans nos esprits. Une coupe de champagne, une framboise coulant nonchalamment au milieu des bulles, quelques Cupcakes au chocolat et un de ses films en très bonne compagnie. La mélancolie des belles années, déçus nous tous de n'avoir pas pu naître à cette époque.

Pour nous faire passer la pilule des longues soirées d'hiver devant son ordinateur un dvd Charade qui tourne sans arrêt, une exposition ouvre ses portes les 1er et 2 décembre chez Sotheby's à la garde de robe de l'actrice. Plus d'une trentaines d'objets, des chapeaux, des accessoires et des robes signées Valentino, Elizabeth Arden ou encore Hubert de Givenchy.

Toute cette collection sera vendue aux enchères à Londres une semaine plus tard, la moitié des bénéfices sera reversée à l'association The Audrey Hepburn Children's Fund. Je dois dire que j'envie les acquéreurs des objets de cette collection .... bon ok il est vrai qu'une robe ne me servirait pas trop dans mon armoire ^^!

En tout vas rendez-vous les 1&2 décembre 2009 chez Sotheby's / 76 rue du Faubourg St Honoré dans le 8ème.