Shake your Blackberry : Lady Gaga et Beyonce sont au Telephone



Alors qu'en France le problème des prisons défraie l'actualité Lady Gaga nous donne un avant goût de ce que serait le sort d'une very very bad girl dans son nouveau clip "Telephone" tellement David Lachapelle.

Son dernier titre nous boost depuis quelques jours et le clip vient de sortir. Un véritable évènement qui fait déjà le buzz sur le net. Chaque vidéo de ce "court métrage" (le clip fait près de 10 minutes) a été vu déjà plus de 50 000 fois. Alors qu'on ne savait pas ce que la nouvelle princesse de la pop pouvait encore inventer, la voilà dans un milieu carcérale Trashy Flashy (Show me your Pussy pendant que t'y es My Girl) à la limite du Kitsch mais toujours dans la nouvelle vague. Un véritable tsunami de couleurs et de Bling Bling rythmé par un son ambitieux qui crée la dépendance dès les première secondes. Lady Gaga nouvelle drogue dure musicale?

Un clip réalisé par le suédois Jonas Akerlund à qui l'on doit déjà les dernier clips mythiques "Celebration" de Madonna ou "Poker Face" (qui a révélé Gaga). Notons aussi la participation de Laurie Anne Gibson, chorégraphe pour le film Honey et plusieurs clip de Lady Gaga.
Mention spéciale à Lady Gaga aussi pour avoir embarqué dans son délire Tyrese Gibson (2 Fast 2 Furious & Transformers) et surtout sa super pote Beyonce. Tellement étonnant de la voir dans un clip aussi spécial. Elle, qu'on était habitué à voir bouger son boul (excuser moi de l'expression) sur son R'n'B US, tombe direct dans un clip exceptionnel coiffure très VV Brown et bouge son corps sur des saturations électro.

Mais qu'ont elles mis dans ce mortel sandwich? Quelques gouttes de poison seulement ou tournent elles aux acides pendant ces 9 minutes 32 secondes?

En tout cas ce nouveau titre est une grande claque autant au niveau esthétique du clip qu'au son dont Lady Gaga nous régale les tympans dans chacun de ses morceaux. On aime aussi la participation de Matthew Williamson, Jean Charles de Castelbajac, Thierry Mugler, Nicola Formichetti et Tina Knowles (la mère de Beyonce) ainsi que les marques Mercura et Chanel pour des robes extravagantes, les "lunettes cigarettes", la "coiffure canette" ou le chapeau overside.