Un Steve Mono pour ranger tout mon bazar dans la journée?

Oui mais attention, on ne le porte pas au creux du coude, c'est Garance Doré qui nous le confirme : le port de sac au creux du coude c'est vulgaire.


Ces derniers temps je me balade pas mal dans les rues de Paris, je fais un peu de lêche-vitrine, j'observe les passants, je rêvasse devant les immeubles aux balcons fleuris, je profite des beaux rayons du soleil qui chauffent ma peau (... sans la faire bronzer =S Bitch!) et .... je suis tombé sur une marque de men bags qui m'a totallement fait fondre. Un cuir fin mais solide, des lignes tendances, des finitions très soignées, des couleurs dans l'air du temps. Un prix assez considérable mais une collection vraiment remarquable.

Sur le site de la marque le créateur, Gonzalo Fronseca dit qu'il voulait créer des pièces en cuir que les hommes pourront garder des années. Ses inspirations sont diverses, du Birkin d'Hermes, aux vieux cartables des années 50, en passant par les accessoires des grands films Hollywoodiens. La création de cette ligne de maroquinerie est faite en Espagne par des artisans d'une petite usine, qui contrôlent chaque étapes de la création. Fronseca nous offre un produit spécialement fait pour nous, homme modeux.

On peut trouver quelques uns de ces sacs dans la boutique Bill Tornade de la rue des rosiers dans Paris 4ème.




Steve Mono