Dior sans Galliano, un avenir toujours en suspend


Il était temps que je revienne sur mon blog, depuis la Fashion Week de mars je ne vous ai pas fait trop de cadeau niveau article mais je compte bien me rattraper. J'ai été assez pris par le beau temps qui m'a délogé de mon salon et puis ma très courte expérience chez Carnet de Mode avec une belle équipe de blogueurs mode où j'ai parlé entre autre de la rétrospective sur l'œuvre de Jean-Louis Forain ... expérience écourtée surtout par le fait que l'on m'ait reproché de faire de la pub pour la marque E.L.F (et que l'on ait suspecté la marque de m'avoir sponsorisé pour motiver mon choix de faire un article). Autant dire que je ne comptais pas rester dans une équipe où l'on ne pouvait me faire confiance. 

Dans le monde de la mode personne ne s'est soucié de ce qui pouvait se passer dans l'équipe éditoriale du site Carnet de Mode : bien trop de choses se sont passées en se succédant à une vitesse folle. Et rien n'est encore fini. Un mois après son licenciement du poste de directeur artistique de la maison Dior, une cure de désintox' en Californie et la date de son procès arrêté au début du mois de mai, John Galliano vient d'apprendre son licenciement de sa marque éponyme, appartenant à 91% à la maison Christian Dior. On comprend bien que la direction de la maison de haute couture ne veut pas se salir à cause d'une polémique sur des propos antisémites, surtout après le buzz de la vidéo publiée par The Sun où l'on voit le créateur proclamer adorer Hitler, et après la vidéo de la nièce de Christian Dior, sortie des archives de l'INA, où elle expose son engagement politique néo-nazi. On se rappelle aussi que la maison Christian Dior n'a jamais eu trop de problème pour licencier ses créateurs, certes les situations ne pouvaient pas être comparées, mais souvenons nous des débuts d'Yves St Laurent, de son départ pour l'armée et de son remplacement rapide par Marc Bohan. Maintenant on peut se demander qui succèdera à John Galliano chez Dior et chez Galliano. Pour la maison Dior l'arrivée de Riccardo Tisci était presque officielle mais pour le moment toujours aucune confirmation venant de la direction. Bernard Arnault reçoit toujours de nouveaux candidats donc rien n'est encore sûr. La collection haute couture hiver 2011-2012 sera donc crée par les studios de la maison, sous la surveillance du PDG Sidney Toledano. On pensait donc aussi à un come-back d'Hedi Slimane, à l'arrivée triomphante de grandes puissances comme Tom Ford ou Alber Elbaz, à la prise de grade de stars montantes comme Nicolas Ghesquière, actuellement chez Balenciaga, ou Sarah Burton , nouvelle DA chez Alexander McQueen après le tragique suicide de son fondateur.


A mon avis la maison Dior veut éviter une nouvelle polémique avec l'arrivée de son nouveau directeur artistique, et veut surtout que l'on essaie d'oublier John Galliano. Cela ne m'étonnerait pas vraiment si la désignation du successeur de Galliano soit officielle durant l'été, pendant que tout le monde soit en train de se dorer la pilule à l'étranger. Ou juste avant l'été, histoire que tout le monde oublie un peu Dior pendant deux mois et que la rentrée (synonyme de Fashion Week du Prêt-à-porter féminin) se passe dans un calme des plus salvateurs.

http://www.wikio.fr