Tom Ford, 1 ligne de make up et 2 boutiques à Paris





Tom Ford est une des plus grandes figures de la mode américaine, peut être juste après Diane Von Furstenberg la grande marraine mécène des jeunes créateurs, son univers partuclier nous fait tous rêver et fout un sacré coup de vieux aux Calvin Klein et autres Ralph Lauren. Son dernier défilé ultra élitiste, sans presse, ni people ou blogueurs, fut plébicité par tous les acheteurs, son film est une merveille dans le cinéma d'auteur, et maintenant, alors qu'il ouvre deux boutiques dans le triangle d'or parisien, le créateur en profite pour lancer sa ligne de cosmétique. Non, la mode du 21ème siècle sans Tom Ford serait vraiment impossible. 

Connu pour être un des meilleurs amis de Carine Roitfeld, l'ancienne rédac' chef du Vogue français, Tom Ford aime les femmes puissantes et sensuelles, il aime les rendre irrésistibles, et adore augmenter leur capital séduction. Cela m'a assez étonné que Roitfeld se soit plutôt associée à Lagerfeld pour Chanel Automne Hiver 2011/12 qu'à Tom Ford pour sa dernière campagne Tom Ford Beauty. Quoi qu'il en soit l'Américain n'a pas dit son dernier mot pour séduire la France, en plaçant Lara Stone comme égérie de sa ligne de cosmétique. La mannequin phare de ses deux dernières années fait fureur en France depuis sa dernière campagne pour Louis Vuitton, détrônant au passage la reine de la pop, Madonna. Un visage anguleux, électrisant, un maquillage flamboyant, des ongles de tigresse color block et un Tom Ford toujours aussi sexy approchant pourtant à grand pas de la cinquantaine. Les photos de Mert&Marcus Piggot nous plonge dans l'ambiance disco funk des années 70/80, quand le Studio 54 et le Palace étaient les place to be de tous le gotha mondain et artistique. Une centaine de produit, créés avec la collaboration de la maquilleuse Charlotte Tilbury, qui raviront toutes les parisiennes (et parisiens) qui voudront se la jouer aux Club Sandwich de l'Espace Cardin


Mais Tom Ford c'est aussi beaucoup de provoc', d'élitisme, de diktat de beauté : Alors qu'il nous donne quelques conseils dans les magazines mode ces derniers temps pour devenir un homme, un vrai, (oui on avait vraiment besoin de lui pour devenir un homme apparemment), une polémique a été révélée il y a quelques semaines de cela. Apparemment le milliardaire Jean Pigozzi aurait été insulté par le créateur alors qu'il lui faisait remarquer qu'il n'y avait pas sa taille dans la boutique. "Normal, lui aurait répliqué Tom Ford, je ne veux pas de personne comme vous dans mes boutiques". Insinuant bien sûr pas de personnes grosses comme vous. Sympa Tom Ford! Alors gare à vous chers amis, je vous préconise un petit régime protéiné avant de vous rendre dans ses futures boutiques rue François 1er et St Honoré ... juste au cas où, on ne sait jamais !